Comment reprendre un lipofilling fessier raté ?

par | 6 septembre 2022

Cette actualité appartient aux catégories suivantes : Chirurgie esthétique | chirurgie esthétique Paris / Levallois | lipofilling des fesses

Le lipofilling fessier est une technique de greffe qui consiste à prélever de la graisse sur le corps de la patiente pour ensuite la réinjecter au niveau des fesses, afin d’en modifier le galbe, le volume et la forme. C’est une méthode aujourd’hui bien maîtrisée mais il existe néanmoins des risques d’imperfection du résultat qui peuvent rendre nécessaire une seconde intervention.

 

Précautions pour éviter un lipofilling fessier raté

 

Les précautions à prendre avant le lipofilling fessier

La première précaution est bien entendu de faire appel à un professionnel expérimenté, rompu à ce type d’interventions.

Les étapes préopératoires sont par ailleurs essentielles, notamment pour que la patiente expose clairement ses objectifs au praticien, afin que celui-ci les valide et confirme qu’ils sont bien atteignables. Par ailleurs, quelques semaines avant l’intervention, un arrêt strict du tabac doit être observé pour faciliter la vascularisation des greffons. De même, la prise de médicaments à effet anti-coagulant (aspirine, anti-inflammatoires etc.) est à proscrire.

 

Les précautions à prendre après le lipofilling fessier : avant après

Il est normal de voir apparaître après l’intervention des œdèmes et des hématomes. Ils disparaissent en quelques mois. La patiente doit par ailleurs éviter toute situation qui mettrait en péril la prise des greffons adipeux injectés. Ainsi, si la position assise reste possible, il convient pendant quelques semaines d’utiliser pour cela un coussin qui limitera les contraintes mécaniques sur la zone d’injection. De même, la reprise d’une activité physique, sportive ou professionnelle, ne peut se faire qu’avec l’accord du praticien.

 

Que faire en cas de lipofilling raté ?

Le lipofilling est une méthode de greffe de tissus graisseux dite « autologue ». Cela signifie que les greffons proviennent du corps de la patiente elle-même (cuisses, ventre, poignées d’amour…) ce qui prévient donc tout phénomène de rejet.

Par ailleurs, puisque la graisse est prélevée sur le corps de la patiente, cette technique contribue à un affinement global de la silhouette.

Malgré ces avantages certains, notamment par comparaison avec la pose de prothèses, le résultat du lipofilling fessier peut ne pas s’avérer complètement satisfaisant. On estime notamment que 20 à 30% des tissus graisseux injectés se résorbent naturellement dans les semaines qui suivent l’intervention. Ainsi, l’augmentation finale de volume peut s’avérer insatisfaisante. Et, injecter des volumes supérieurs ne sert à rien puisque la quantité diminue les chances d’une prise de greffe optimale.

Outre cette éventuelle augmentation de volume insuffisante, la résorption des tissus graisseux injectés ne se fait pas forcément à des niveaux équivalents d’une fesse à l’autre. Une asymétrie est donc parfois constatée au moment d’observer le résultat final. C’est un phénomène imprévisible.

Une intervention de retouche est donc parfois nécessaire après un lipofilling fessier, ceci afin de venir peaufiner le résultat initial.

Qu'avez-vous pensé de cette page ?

Notez-la

Note moyenne 0 / 5. Nombre de votes : 0

Pas encore de note, notez en premier !

Nous sommes désolés de savoir que cette page vous déplait

Aidez-nous à l'améliorer

Comment donner de la valeur à cette page selon vous ?

Qu'avez-vous pensé de cette page ?

Notez-la

Note moyenne 0 / 5. Nombre de votes : 0

Pas encore de note, notez en premier !

Nous sommes désolés de savoir que cette page vous déplait

Aidez-nous à l'améliorer

Comment donner de la valeur à cette page selon vous ?

Dernières actualités du Dr Picard