Choix de la loge de la prothèse mammaire

Dr Picard    //    FAQs    //    Choix de la loge de la prothèse mammaire

Qu’est-ce que la loge d’une prothèse mammaire ?

La loge prothétique est la localisation de la prothèse mammaire une fois mise en place dans le corps. Il existe 3 situations possibles :

  • Soit la loge est située en avant du muscle grand pectoral : on parle alors de loge pré-musculaire ou rétroglandulaire.
  • Soit la loge est située en arrière du muscle grand pectoral avec décollement de la partie inférieure du muscle du grill costal : on parle alors de loge rétro musculaire.
  • Soit la loge est située en arrière du muscle grand pectoral sans décollement de la partie inférieure du muscle du grill costal : on parle alors de loge rétro musculaire pure.

 

La loge rétro musculaire permet la réalisation de la technique du « dual plane » tandis que la loge rétro musculaire pure ne permet pas la réalisation de la technique du « dual plane ».

Le Docteur Frédéric Picard ne réalise quasiment jamais de loge rétro musculaire pure car son expérience lui a montré que la partie inférieure du sein n’obtenait que rarement de belles courbes avec le positionnement rétro musculaire pur des prothèses mammaires.

 

Quels sont les avantages de la position « devant le muscle » des prothèses mammaires ?

  • Diminuer la douleur postopératoire : Cet intérêt est réel mais avec l’amélioration des techniques d’anesthésie et la prise régulière de médicaments antalgiques dans les premiers jours postopératoires, cet intérêt est limité.
  • Ne pas altérer la fonction du muscle grand pectoral chez les sportives de haut niveau (ou professeurs de sport). Cependant, le muscle grand pectoral n’a pas d’utilité sur le mouvement ou la force des bras et des épaules, il a uniquement une fonction esthétique.

 

Quels sont les inconvénients de la position « devant le muscle » des prothèses mammaires ?

  • Augmentation de la visibilité du pole supérieur des prothèses mammaires : Le grand pectoral permet d’adoucir la transition entre le thorax et les implants mammaires et donc de diminuer la visibilité de la partie supérieure des implants mammaires.
  • Augmentation de la palpabilité et la visibilité des prothèses mammaires si le volume mammaire diminue : Pour des raisons physiologiques (amaigrissement, vieillissement), le volume mammaire peut diminuer avec le temps. Les prothèses mammaires deviendront alors plus palpables et plus visibles que si elles étaient placées derrière le muscle grand pectoral.

 

Pour toutes ces raisons, le Docteur Frédéric Picard privilégie la position rétromusculaire sauf chez les sportives de haut niveau ou professeurs de sport.

 

Quels sont les avantages de la position « derrière le muscle » des prothèses mammaires ?

  • L’avantage principal de la position derrière le muscle (rétromusculaire) des prothèses mammaires est d’éloigner les prothèses de l’extérieur du corps, donc de diminuer leur visibilité et leur palpabilité. La position rétromusculaire des prothèses mammaires est la technique pour obtenir le résultat le plus naturel possible.
  • Un autre avantage important de la position rétromusculaire des prothèses mammaires est la diminution significative de l’apparition de coque-péri prothétique, même si la fréquence d’apparition des coques péri-prothétiques est très faible avec les prothèses pré-musculaires. Les coques péri prothétiques étant le principal inconvénient de la pose de prothèses mammaires, il faut tout faire pour diminuer son apparition.
  • Le troisième avantage de la position rétro musculaire est de permettre une meilleure évolution du résultat sur du long terme : cachées derrière le muscle grand pectoral, les prothèses mammaires sont moins sensibles aux variations de volume de la glande mammaire et le résultat de l’augmentation mammaire se modifie moins rapidement que si les prothèses mammaires étaient positionnées derrière la glande.

 

Quels sont les inconvénients de la position « derrière le muscle » des prothèses mammaires ?

L’inconvénient de la loge rétromusculaire est la douleur postopératoire plus importante chez certaines patientes pendant les 5 premiers jours.

 

Comment choisir la position des prothèses mammaires ?

Hormis chez les patientes sportives de haut niveau, le Docteur Frédéric Picard conseille toujours le positionnement des prothèses mammaires derrière le muscle grand pectoral.

Seules les patientes ayant une peau du thorax épaisse et une quantité suffisante de glande mammaire peuvent bénéficier de la pose de prothèses mammaires devant le muscle grand pectoral sans risquer précocement la visibilité des implants mammaires.

Certains chirurgiens esthétiques considèrent que l’adjonction systématique de lipofilling autour des implants mammaires permet de les camoufler suffisamment pour pouvoir proposer la position pré-musculaire à toutes les patientes. Le Docteur Frédéric Picard n’est pas d’accord avec ce point de vue.

chirurgien esthetique paris docteur frederic picard chirurgien esthetique 92 chirurgien specialiste protheses mammaires lipofilling rhinoplastie

Docteur Frédéric Picard

Le Docteur Frédéric Picard, chirurgien esthétique à Paris et à Levallois, est spécialiste en chirurgie esthétique et réparatrice des seins, du visage (notamment en rhinoplastie), ainsi qu'en chirurgie esthétique des fesses, de la liposuccion, et en chirurgie de l'intime féminin.

Qu'avez-vous pensé de cette page ?

Notez-la

Note moyenne 0 / 5. Nombre de votes : 0

Pas encore de note, notez en premier !

Nous sommes désolés de savoir que cette page vous déplait

Aidez-nous à l'améliorer

Comment donner de la valeur à cette page selon vous ?